En 1881, s’ouvrait une école libre de garçon, confiée aux frères des Ecoles Chrétiennes, puis à des instituteurs laïcs. 

 

  

En 1937, elle devient une école primaire de filles, avec cours complémentaire et internat, sous le nom de « Institution J-J Lataste », en souvenir de Jean-Joseph Lataste, père dominicain, fondateur de l’ordre des religieuses de Bétanhie. 

 

L’invasion allemande amène la fermeture de l’école et l’occupation des locaux transformés en infirmerie militaire. 

 

  

Le 1er octobre 1940, l’école transférée provisoirement à la « closière » peur rouvrir ses portes, elle compte alors deux classes. Elle réintègre ses bâtiments en septembre 1944.  

  

A la rentrée 1946, une classe enfantine est ouverte. Le nombre d’élèves augmentant progressivement, on aménage plusieurs classes dans les locaux, tandis qu’on supprime l’internat en 1968.  

  

Entre 1969 et 1973, quatre nouvelles classes sont construites. pendant cette même période toutes les classes passeront progressivement sout contrat simple. 

 

  

Actuellement, toutes les classes de l’établissement sont sous contrat d’association avec l’Etat : celles du collège depuis la rentrée scolaire 1977/1978 ; celles de l’école depuis la rentrée scolaire 1979/1980. 

 

  

A la rentrée 1989/1990, en concertation avec la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique, la fusion s’opère avec la petite école Saint Hilaire de Paillet. Les classes sont alors réparties sur les deux sites (les plus petits à Paillet, les plus grands à Cadillac).  

  

A la rentrée 2005/2006, une autre fusion à lieu avec l’école Sainte Marie de Cérons, dont l’effectif est trop peu important pour pouvoir continuer à vivre sans problèmes. 

 

  

En 2010, toutes les classes primaires et maternelles sont regroupées sur l’école St Hilaire à Paillet pour laisser plus de place au collège et pour rassembler l’équipe pédagogique. 

  

Désormais avec la toute nouvelle école sur le site de Cadillac, maternelles, primaires et collégiens sont tous rassemblés sur un seul et même site, constituant ainsi un groupe scolaire de plus de 300 élèves. 

L' histoire de l'établissement